La mite : protégez votre piano


Les mites sont des petits papillons appartenant à la famille des teignes. Elles aiment particulièrement les endroits sombres et paisibles, faisant de l’intérieur du piano une habitation idéale. La femelle pond ses œufs sur des fibres textiles, nombreuses dans un piano, surtout sous les touches du clavier. Au bout d'une dizaine de jours, les larves éclosent. Elles découpent les fibres pour s'en faire un cocon et se nourrir. Les maisons chauffées favorisent le développement de ces insectes tout au long de l’année.

                 
Les dégâts que les larves peuvent faire dans un piano sont parfois spectaculaires et peuvent engendrer des frais de réparations importants. Il est donc important de protéger son instrument de ces hôtes. On peut lire une multitude de conseils parfois contradictoires au sujet des méthodes naturelles de lutte contre les mites. Une seule chose est sûre, les insecticides chimiques dont la toxicité pour l'homme ne fait plus beaucoup de doutes sont à proscrire.





Une solution fréquemment proposée serait de mettre dans le piano un produit naturel odorant : lavande, cèdre, camphre… qui d’après certains rendraient plus difficile la détection des fibres par les insectes, d’après d’autres sources la lavande en particulier aurait une véritable efficacité répulsive (sachet de lavande séchée, huile essentielle de lavande). On peut trouver aussi dans les boutiques spécialisées des vaporisateurs à base d'huile de neem. Extraits d'un arbre sauvage des régions tropicales, ses principes actifs attaqueraient l'hormone de croissance des mites et freineraient leurs capacités de reproduction, tout en ayant une action répulsive.
Je ne peux objectivement juger ces méthodes car je ne les ai pas testées personnellement de manière fiable. D’après moi, la seule solution efficace à coup sûr est la prévention. 
Chaque année lors de mon passage pour l’accord de votre piano, je regarde déjà systématiquement si des larves sont présentes au niveau de la mécanique et du clavier. Ensuite, je vous conseille une fois tous les deux ou trois ans par exemple de me demander un démontage et un nettoyage approfondi des parties « à risque » de votre piano. Dans le cadre du déplacement pour un accord, il vous en coûtera une quinzaine d’euros de plus et vous serez à l’abri des petites bêtes indésirables.